MARQUISE FER FORGÉ

La marquise a pris une certaine importance dans notre architecture moderne; elle n'était guère employée autrefois que pour abriter les perrons dans les châteaux et les hôtels princiers et protéger les invités au moment de la descente des équipages dans les cours d'honneur. De nos jours, cette construction s'est considérablement modifiée, surtout depuis que le fer forgé est devenu une des matières indispensables à l'architecture.
Depuis la construction des grands halls du commerce, la transformation et l'agrandissement de nos gares, et surtout depuis que les grands magasins de nouveautés et de comestibles ont une partie de leur étalage dans la rue même, il a fallu abriter les voyageurs et les acheteurs contre les intempéries. Les grands cafés, luxueusement transformés, ont aussi, envahi la rue et ne se sont plus contentés des stores et des
rideaux de toile. Aussi la perspective de nos rues a-t-elle changé et voyons-nous s'élever, sur nos grands boulevards et dans nos rues larges, nombre de marquises en fer forgé, en fonte, décorées de carreaux céramiques ou de mosaïques. Il y a donc pour les ferronniers un nouveau champ à exploiter et des sujets de composition très variés et très intéressants à étudier.

Marquise en fer forgé

Sans transformer le dessin original de la marquise en fer forgé, que nous prenons comme sujet d'étude, nous l'avons disposé en vue de la construction. Le petit campanile qui surmonte cette marquise, avec le coq et la rose des vents, la désigne plus spécialement pour une maison de campagne. Sans nous arrêter à ces détails d'esthétique pour le moment, nous allons passer en revue diverses parties relatives à la construction.
Sur le côté droit de notre dessin, nous avons donné l'élévation et le plan de la marquise; nous avons également indiqué les dimensions des différents fers à employer pour faire un travail en même temps solide et élégant. Le bandeau qui orne le cintre est composé de carreaux en céramique. Tout autour du cintre et intérieurement, court une décoration en fer forgé, dont nous donnons également le dessin de détail, sur lequel on remarque facilement les assemblages et les dimensions des différents fers à employer. Enfin, les assemblages des fers du faîtage sont soigneusement indiqués.
Nous donnons également, à gauche de notre dessin, la vue de côté de la marquise avec la console. La frise qui orne le bord inférieur de cette console est composée d'une rangée de feuilles de trèfle à cinq branches entourées d'une anse de panier. Cette feuille, découpée dans une tôle un peu épaisse, légèrement modelée, vient se rapporter au moyen d'une rivure sur la pièce qui doit la recevoir, comme l'indique le dessin de détail sur le côté droit inférieur de notre planche.
Cette marquise en fer forgé, de construction assez simple, est cependant de forme élégante et
répond parfaitement à sa destination. Nous n'insistons pas davantage sur les détails de construction qui sont suffisamment indiqués sur notre planche et qui peuvent, du reste, être quelque peu modifiés par ceux qui voudront exécuter une semblable marquise.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire